Cabaret photo 4.png

- 21h25 -

Le Cabaret des Trois Soeurs

mise en scène Bruno Niver

Durée 1h20 

Texte et poèmes : écriture collective, Anton Tchékhov, Bertolt Brecht ...
Avec : Evguenia Peters (Génia), Daria Lovat (Dacha), Tatiana Paramonova (Tania),
Rouslan Sabirov (Rouslan)/ Danse : Eléna Garcia-Benites/ Musique : Daria Lovat (violoncelle), Evguénia Peters (piano) et Mike Ellis (saxophone)/ Chorégraphie : Iouri Tchoulkov/ Costumes : Véra Picheviets/ Création lumières : Andreï Gouzeie/ Création vidéos : Pavel Borissov, Bruno Niver/ Chansons : Cabaret soviétique, romances russes et tsiganes, Marlène Dietrich, Liza Minelli, Alexandre Vertinski, Hanns Eisler/Vladimir Maïakovski, Frehel, Muse, chant lyrique, etc.

Moscou d'hier et d'aujourd’hui A l’instar des trois sœurs de Tchékhov, qui vivaient isolées dans une province russe, ces trois sœurs vivent à Moscou, et rêvent de partir...de partir où ? Ailleurs ! A travers des monologues étonnants, elles nous parlent de leurs
rêves, leurs espoirs, leurs échecs, dans la Russie d’aujourd’hui. Leurs chansons russes, françaises, anglaises, allemandes, nous font voyager dans le temps, et dans ’espace.

Le Cabaret des trois sœurs mêle la tradition russe de la mise en scène, laquelle privilégie la personnalité profonde de l’acteur sur le rôle, à une vision atypique de la Russie : celle des paradoxes et de l’irrationalité intemporelle. De la Russie traditionnelle aux cabarets
des années 20, soviétiques, berlinois, ou parisiens, du chant lyrique au rock’n roll baroque, jusqu’au Moscou actuel où sont semées les graines d’une joyeuse révolte.

Embarqués dans l’univers de ces trois sœurs contemporaines, nous voguons au gré de
leur fantaisie, qui nous fait rire, pleurer, chanter, rêver et où les sujets les plus sérieux sont abordés avec ironie. Textes, chansons, improvisations musicales et numéros de mime et de danse, s’enchaînent sur un rythme endiablé.

Presse:

(...) Les voix sont superbes, les costumes tout autant, l’esthétique du spectacle est un
ravissement. On suit, séduit, l’évolution des styles musicaux et des modes vestimentaires mais la beauté surannée de l’ensemble n’édulcore pas le propos, fort, qui dénonce la lutte entre deux mondes, l’ancien et le nouveau, et crie ce pressant besoin de changement. Le final est bouleversant. Et la langue russe une délectation.
Marie Plantin - Le Pariscope.fr

(...) Une troupe vient défendre la liberté de création en Russie, des acteurs russes débordants de liberté...
Claude Bruyot - France Culture

Ces trois sœurs sont des sœurs courage qui remettent en cause le pouvoir des hommes et
construisent leur chemin d’autonomie en célébrant l’amour, la sexualité et la liberté.
Marina Da Silva - L’humanité

Cabaret photo 2.png